Nos valeurs

Confidentialité

Ecoute, respect

Professionnalisme

Simplicité d'intervention

Nous contacter

8, rue Joseph Cugnot

38300 BOURGOIN-JALLIEU

Téléphone : 06 43 16 80 40

contact@josiane-parnet.fr

engrenagesL'accompagnement du chef de projet Tutorat

 

Le saviez-vous ?

Le Tutorat en France ? En moyenne un contrat en alternance sur quatre est rompu par anticipation (Source L’étudiant 12 juillet 2012). Or, le Tutorat se développe et va développer davantage dans les prochaines années du fait notamment de :

  • L’accélération des changements d’organisation et de métiers liée à des évolutions de technologies ou de marché
  • La démocratisation des formations en alternance à l’enseignement supérieur
  • Les effets incitatifs de la loi proposant des mesures financières
  • La démographie et la nécessité d’assurer la relève, et de pratiquer l'insertion des plus jeunes par les plus expérimentés

Pour rompre l’engrenage coûteux de rupture de contrat en alternance, et engager l’entreprise dans la mise en place de Tutorat efficient pour en faire un véritable levier stratégique, la mise en place d’un dispositif construit sera nécessaire pour placer le processus sous contrôle.

Cela passe par la déclinaison de la stratégie en politique de Tutorat au sein de l’entreprise, la construction d’une vision partagée de l’équipe dirigeante.

Le déploiement du projet comprend :

  • Un diagnostic, et définition des objectifs
  • Une séquence de levée des freins
  • La constitution des jumelages : tuteurs, tutorés
  • La formation des acteurs : tuteurs, tutorés, coordonnateur ou chef de projet
  • La construction de la boite à outils adaptée au contexte
  • Le plan de communication
  • Le dispositif de coordination, de suivi 
  • Le retour d’expérience et des bilans réguliers en corrélation avec le système qualité.

Nous vous proposons d’être à vos côtés pour initialiser la mise en place du dispositif de Tutorat, et transférer notre compétence. Pour inscrire le processus dans la durée, nous pouvons vous soutenir dans la mise en place d'un groupe de codéveloppement de tuteurs.

Génération Y, trois générations au travail : mobiliser avec le Tutorat

La génération dite Y, correspond à la génération de jeunes nés entre 1979 et 1995, définition la plus répandue que nous adopterons. Selon une enquête BVA (1), le tout un chacun la perçoit davantage comme individualiste que volontaire, immature qu'ambitieuse ou travailleuse. En résumé les actifs d'expérience perçoivent la jeune génération plutôt négativement. Les publications multiples confortent cette approche : décrits comme des mercenaires, attendant un retour immédiat sur investissement de leurs actes, technophiles, enfants gâtés ne supportant pas la frustration, zappeurs, ne respectant pas l'autorité ...la liste est longue. Or, Socrate affirmait déjà en son temps "Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l'autorité et n'ont aucun respect pour l'âge. A notre époque, les enfants sont des tyrans". 

Finalement, "à l'ouest rien de nouveau"? Oui mais pas que.. Depuis un siècle, les ruptures ont été importantes et s'accélèrent. Le jeune évolue maintenant dans un monde citadin, monde cinq fois plus peuplé. Il ne connait ni la souffrance physique ni la guerre. Avec Internet, Il n'habite plus le même temps ni le même espace. Il est modelé par la publicité, la TV : à 12 ans il déjà vu 20 000 meurtres. Le modèle familial ancien a éclaté, ses parents sont moins présents. L'engagement qu'il entretient avec l'entreprise a changé de nature : il a vu le chômage toucher ses ainés, la perspective d'un même emploi à vie dans une même entreprise ne le séduit pas. C'est le monde dans lequel nous l'avons installé et auquel il s'est adapté.

Certains auteurs comme Jean PRALONG affirment ainsi que la génération Y n'existe pas. Ce serait tout simplement une invention des générations précédentes servant à masquer leur difficulté d'adaptation à un monde en mutation. Ce qui a fondamentalement changé pour tous, c'est la relation au travail.

A cet égard, une étude réalisée en Belgique (2) démontre une faible différence entre les particularités supposées de la génération Y, en. matière d'attitudes et de valeurs au travail. Toutes les générations se retrouvent sur le besoin de sens, le sentiment d'être utile, d'avoir un projet professionnel clair, le besoin de se former, d'équilibrer temps de travail et temps privé. Elles se trouvent également démotivées par l'individualisme. Elles apprécient la force du groupe. La génération Y sera en revanche plus sensible au développement des compétences, à la créativité, au fait d'avoir la main sur l'organisation de son temps. Le jeune craint d'être contraint par l'exigence alimentaire de prendre un emploi qui lui déplait. Par contre, l'absence de règles le gène moins.

Faut-il pour autant adopter un management différencié ? Fondamentalement non. Il suffit simplement de soigner l'intégration du jeune car il aime apprendre, de favoriser son engagement par une relation personnalisée, de construire avec lui les règles de vie, en les lui rappelant régulièrement. Lui faire confiance, croire en sa capacité à innover. Nous nous sommes adaptés aux NTIC ? Les jeunes sont nés avec. Pour eux c'est une seconde nature. Ils sauront inventer le nouveau monde de la connexion.

L'attente d'apprendre au travers d'une relation personnalisée trouve son application concrète dans le compagnonnage, le tutorat le mentorat. Les recettes gagnantes sont connues, leur efficacité avérée : des pays comme le Canada, l'Allemagne les pratiquent depuis des décennies. Les jeunes tendent vers le virtuel ? Partageons notre réel ! Ils aiment la parité dans la relation ? Ecoutons, rejoignons leur planète. Tuteurs, parrains, mentors, tous savent transmettre dans le cadre d'une relation riche et intense, qui est de l'ordre du don. Pour réussir ce pari, nous en revenons à l'essentiel :le facteur humain.

Sources : (1) Sondage BVA Internet 11-12 déc 2012 - (2) Etude Pichault PLeyers HEC Liège -2010- échantillon toutes CSP 851 personnes de 20 à 59 ans

Le Tutorat en entreprise, mentorat, nos sites partenaires :

Avec l'Association pour la Promotion du Tutorat Efficient en France  (APTE en FRANCE), nous contribuons à faire évoluer les pratiques du Tutorat en France.

Avec le cabinet Metis et Maia, spécialiste de la transmission des savoirs d'expérience, nous partageons nos savoir et faire et agissons en complémentarité lors de nos interventions.

Nous intervenons également avec Alpes développement, qui place l'humain au coeur de la performance