Nos valeurs

Confidentialité

Ecoute, respect

Professionnalisme

Simplicité d'intervention

Nous contacter

8, rue Joseph Cugnot

38300 BOURGOIN-JALLIEU

Téléphone : 06 43 16 80 40

contact@josiane-parnet.fr

TPE ou PME : Comment le réussir ? 

Les jeunes ayant bénéficié d'un contrat en alternance, accèdent plus rapidement à l'emploi que les autres. Quelques bonnes pratiques permettent de faire de l'alternance un dispositif tout autant profitable pour l'entreprise que pour l'alternant. (http://www.petite-entreprise.net/ 8 juin 2015)

Cliquer ICI

Consulter également le portail de l'alternance : ICI

Atelier de codéveloppement (10 mars 2015) 

Le pari du codéveloppement ? C'est de miser sur l'intelligence du groupe pour s'améliorer dans sa pratique professionnelle. Action, expérience, et dynamique de groupe en sont les piliers essentiels. Il convient particulièrement à notre monde d'aujourd'hui : les managers, sont en effet plongés dans des contextes différents, changeant très rapidement, tout en ayant à prendre en compte le facteur humain. lire l'article atelier codev troquet numerique

Mise à jour le 07/03/17FierMembreAQCP 2017 H

Presse

Trois générations dans l’entreprise, comment construire un cap commun ?  (Lu dans Trait d'Union juin 2011)

« Transmettre c’est donner quelque chose qui ne nous appartient pas totalement à quelqu’un qui va le pétrir à sa manière », rapporté par Nathalie Lafranchise.

Ce colloque, intellectuellement fructueux, lancé par Josiane Parnet, Présidente du club, a réuni 160 personnes. Il pose la question de l’intégration de « la génération Y » (nés entre 1977/1990).
A travers ses fonctions spécifiques en entreprise, Josiane a pu mesurer la difficulté d’intégration des jeunes et le décalage croissant entre générations. Dans nos clubs du Rotary, nous avons aussi à accueillir « la génération Y ». Elle a souhaité faire réfléchir, sur ce sujet, des professionnels.

Le colloque accueille trois personnalités : Christian Lemaire Directeur au Crédit Agricole, Claude Deffaugt Directeur de Migros et Nathalie Lafranchise, professeur d’Université de Montréal resituent, pour chacun, le monde spécifique de « la génération Y », l’importance d’un management exigeant mais respectueux, le « Mentorat » développé au Canada.
Se succèdent également, les trois rapporteurs des ateliers :
Josiane Parnet parle de l’inquiétude engendrée par la complexité du monde. Par contrecoup, on veut tout, tout de suite. Les jeunes sont « le futur » dit Jacques di Costanzo, past-gouverneur. Thierry Schmit, de l’atelier « Management » souligne que les règles de conduite demandées aux jeunes « Y » sont en décalage avec leur mode d’éducation. Frédéric Danquigny de l’atelier Mentorat, « On est dans un enjeu gagnant/gagnant ». Kévin Bazin, élève de 1ere année de l’ESC,* représente son école : « Seule la compétence fait respecter les aînés par les jeunes ». Chez tous, on ressent la recherche incessante du respect de l’humain.

Josiane Parnet annonce la parution du « Livre blanc » du colloque au profit de l’action jeunesse. François Mornand, past-Gouverneur, affirme que « Le Rotary a des choses à dire haut et fort ».
Ce colloque est si novateur, semble-t-il, qu’il devrait être considéré comme un test, à prolonger dans différents clubs et Districts afin d’arriver à un travail global pour faire œuvre et doctrine.

A.M. Vallin

*ESC, Ecole Supérieure de Commerce de Chambéry


Manager trois générations : quels chemins pour une cohabitation gagnante ? (La vie nouvelle 5 mai 2011)

 
L'entrée sur le marché de l'emploi des jeunes nés entre 1970 et1995, dont le mode de fonctionnement et les valeurs semblent très distants de ceux de leurs ainés, rend le sujet d'actualité. François Mornand, membre de l’Institut rotarien du leadership, Kevin Bazin, étudiant représentant cette génération, et Dominique Favario, président de Savoie Angels, étaient les animateurs de la soirée.

 Dans son intervention, Christian Lemaire, conseiller spécial à la direction centrale du Crédit agricole, a donné la vision du philosophe, de l’entrepreneur, du sociologue, du démographe sur les changements profonds de notre environnement. Il a insisté sur les nouveaux défis qui se posent pour notre système pédagogique, le livre n’étant plus référent et l’interactivité devenant un facteur déterminant, du fait des nouveaux outils technologiques.

 Dans un environnement complexe, les jeunes sont en attente d’explications (plutôt que de leçons) et de communication claire et concise, de transparence. Josiane Parnet-Hendrickx, présidente du Rotary Chambéry, a fait part des pistes avancées lors de la table ronde consacrée à la communication intergénérationnelle. L’apport des jeunes dans la démocratisation de l’usage de l’internet, la mise en place de jumelage « ancien - jeune », avec, en toile de fond, la nécessité pour les générations anciennes d’assurer la transmission du savoir-être.

 Parmi les préconisations de la table ronde « management intergénérationnel », relayée par Thierry Schmidt, apparaît l'intérêt de l’association de jeunes à la réflexion prospective, au recrutement, à la création de nouvelles formes de travail et leur adaptation aux critères de reconnaissance dans l’entreprise. Dominique Favario, président de Savoie Angels et de La Vie nouvelle, a rappelé le succès des initiatives d’accompagnement dans les dispositifs de formation en alternance et dans le fonctionnement d’associations comme Savoie Entreprendre ou Savoie Angels.

 Autant d’expériences qui militent pour une introduction plus large du « mentorat » dans les entreprises françaises.
Y.C.

Un plan innovant pour l’emploi (Agglomag n°47 décembre 2011) Seniors... et mentors

!Photo séminaire Tutorat seniors


Dans le cadre du plan Senior et pour favoriser le retour à l'emploi, le Pôle Local d'Insertion Emploi a initialisé une expérimentation de formation au Tutorat Mentorat de seniors de plus de 50 ans par le transfert de compétences. Cette action a été menée en partenariat avec Pôle Emploi, et l'aide de fonds européens FSE.

En savoir plus : des seniors formés à la transmission

Comment améliorer sa prise de décision en animant ses réunions efficacement ? Cliquez ici La Péniche février 2014

 

Lapniche